le tabac

Aujourd’hui un Français sur trois fume (38% des hommes et 30% des femmes) et 73 000 en meurent chaque année. Les cancers (poumon, bouche, pharynx, œsophage, larynx...) représentent 60% de cette mortalité, les maladies cardio-vasculaires 26% et le reste, essentiellement des maladies respiratoires, 14%. Les 56 000 décès annuels chez les hommes et les 17 000 chez les femmes sont la conséquence du tabagisme des cinquante dernières années.

Autrefois, 75% des hommes étaient fumeurs et très peu de femmes fumaient ; aujourd’hui, il y a presque autant de fumeurs chez les femmes que chez les hommes. En conséquence, si la mortalité par cancer du poumon baisse de 1% par an chez l’homme, elle augmente de 4%  chez la femme.  Par ailleurs, le tabagisme est associé à des inégalités de santé, 30% des non diplômés fument contre 23% des diplômés.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) (1) et la Banque Mondiale (2), les augmentations répétées et dissuasives du prix du tabac sont le moyen le plus efficace pour faire baisser la consommation. Par ailleurs, la France a été la première dans l’Union européenne à ratifier la Convention cadre de l’OMS pour la lutte anti tabac (3) qui l’engage à veiller « à ce que ces politiques ne soient pas influencées par les intérêts commerciaux et autres de l’industrie du tabac ».

Nos questions

1/ En augmentant les taxes, porterez-vous à 10€ le prix du paquet de cigarette dès 2017 ?

2/ En augmentant les taxes, vous engagez-vous à porter progressivement le prix du paquet de cigarette à 20€ en fin de quinquennat ?

3/ Vous opposerez vous à tout financement par l’industrie du tabac d’une activité publique ou privée ne relevant pas directement de la production et de la distribution.

Références

1 Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, Organisation mondiale de la Santé 2003. Réimpression révisée, 2004, 2005
 
2 Maîtriser l’épidémie. L’État et les aspects économiques de la lutte contre le tabagisme, 2000 Banque internationale pour la reconstruction et le développement/BANQUE MONDIALE

3 Ibid.